Axe de recherche n°4

7 mai 2019 Aucun commentaire »
Axe de recherche n°4

Responsables : Isabelle DRAELANTS (CNRS/IRHT)  et Nicolas WEILL-PAROT (EPHE/SAPRAT)

Descriptif de l’Axe 4 / «Doctrines et techniques intellectuelles et spirituelles : philosophie, science et religion »

(en français/anglais)


La construction et la transmission des savoirs (lettrés, scientifiques, spirituels) reposent sur des techniques particulières qui font l’objet de codifications et d’apprentissages variés dans l’histoire et selon les cultures. L’étude et l’illustration de ces techniques, de leur formation et des réalisations auxquelles elles ont conduit dans des milieux et des traditions très différents, depuis l’Antiquité jusque dans les diverses sociétés modernes, sont au cœur de ce programme transversal. Les techniques intellectuelles comme les techniques spirituelles correspondent à des pratiques formalisées et apprises dans le cadre d’un entraînement spécifique, propre à des écoles, des communautés ou des disciplines particulières. L’analyse des pratiques et des modalités de l’enseignement et les techniques liées à la transmission des connaissances dans les divers champs du savoir et du croire (les arts de la mémoire, les pratiques de la lecture et du commentaire, l’enseignement, l’apprentissage et la mise en œuvre technique des savoirs, en particulier des savoirs scientifiques, les exercices de méditation, …) sont ainsi un axe central du programme, qui veut contribuer à une histoire des savoirs.

Un autre objectif est d’apprécier les œuvres qui en résultent et qui peuvent donner lieu à plusieurs types de recherches accueillis dans ce programme qui promeut :

  1. Les travaux éditoriaux et de critique textuelle qui sont un préambule à l’interprétation des textes.
  1. L’étude des genres d’écrits. En particulier, le programme s’intéresse à la pratique du commentaire théologique, philosophique ou scientifique, une des formes les plus répandues d’exercice intellectuel pendant l’Antiquité tardive, le Moyen Age et l’Époque Moderne. Il s’agit d’explorer les formes et modalités d’évolution du genre du commentaire dans différentes langues et milieux occidentaux et orientaux et de réfléchir à l’acte de commenter en exploitant les ressources pluridisciplinaires de l’histoire, l’histoire des textes, la philologie, l’histoire de la philosophie et de la théologie.
  1. L’analyse des contenus scientifiques, philosophiques et théologiques et leur mise en perspective intellectuelle. En combinant ainsi l’étude érudite et conceptuelle des textes et la mise en œuvre des nouvelles technologies en humanités numériques, le programme vise à produire des études particulières sur des personnalités intellectuelles marquantes dans l’histoire du commentaire théologique et philosophique, et sur des commentaires précis ou des sujets portant sur plusieurs commentaires mais aussi des instruments de travail (catalogues, éditions critiques, bases de données, répertoires d’auteurs et de manuscrits).

A lire aussi